5 – Le train de rouage

Bonjour à tous,

Michel a travaillé sur le positionnement des différents rouages qui vont composer son garde-temps. La semaine passée, je vous ai présenté un croquis sur lequel on observait l’énergie du barillet qui se déversait dans une roue de grande moyenne et une roue de moyenne pour finalement arriver à l’organe réglant. Or ni les heures ni les minutes ne sortiront de ce train de rouage ! Bizarre… Michel me présente son cahier d’atelier dans lequel il note toutes ses idées et les croquis d’intention. Et là, c’est soudain plus clair : la « distribution » d’énergie se fera aussi sur la partie droite de la montre, dans une série de rouages qui permettront d’indiquer les heures et les minutes. « Quant aux secondes, on pourra les prendre directement sur le tourbillon, précise malicieusement Michel. Comme il tournera en une minute, il servira idéalement à indiquer la seconde ! » Il ajoute encore que l’option du train de rouage supplémentaire a été retenue afin de décentrer le cadran des heures et minutes.

A bientôt pour la suite de l’aventure,

Nicolas Maillechort